Chant Prénatal : Questions Fréquentes sur la Formation

I. La FORMATION à Si ça me chante
II. ENSEIGNER le chant prénatal : liberté et responsabilités
III. Les RELATIONS entre les stagiaires et Si ça me chante :
nos droits et devoirs mutuels

-------------------------------
I. La FORMATION à Si ça me chante


Pourquoi toutes les formations d’Animatrices en Chant Prénatal qui existent n’ont pas le même programme ?
Et bien parce que, comme les animatrices, chaque organisme de formation a sa propre vision du chant prénatal, développée selon la sensibilité, les compétences et l’expérience de ses formateurs. Même si les objectifs sont les mêmes, le soutien des futurs-parents, les programmes y sont donc très différents.

Comment choisir son organisme de formation ?
C'est à vous de décider quel organisme répondra le mieux à vos désirs. C'est pourquoi je vous conseille d’étudier attentivement les différents programmes, et de choisir selon vos besoins actuels.

Qu'est-ce que la formation de Si ça me chante a de particulier ?
A Si ça me chante, la formation d’Animatrice en Chant Prénatal s'appuie sur 10 ans de travail quotidien de la voix avec des chanteurs amateurs, menés par 25 enseignants, plus plusieurs années d'accueil de futurs parents… Nous connaissons donc parfaitement les difficultés que rencontrent des adultes qui chantent, et les diverses pédagogies de la voix… C’est pourquoi notre travail est agréé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Donc c'est comme une formation pour devenir prof de chant ?
Oh non, loin de là ! ... Le travail d'un prof de chant "tout-court" répond à d'autres objectifs : les élèves veulent devenir chanteurs professionnels, acquérir une virtuosité technique, maîtriser un répertoire spécifique, déchiffrer des partitions, ou encore faire du spectacle… Pour cela, ils ont besoin de connaissances spécifiques, tout à fait différentes de celles nécessaires pour animer un atelier de chant prénatal.
Car rassurez-vous : les futurs parents ne viennent pas dans un atelier de chant prénatal pour apprendre à chanter à l'opéra ! :o)
Y a-t-il un diplôme obligatoire pour devenir animatrice en chant prénatal ? Un agrément ou une certification à obtenir ? Un concours à passer ?
Absolument pas. La loi ne prévoit rien dans ce domaine, donc toute personne a le droit d'ouvrir un atelier, quelles que soient ses compétences, et nul ne peut l'en empêcher. Les seuls impératifs légaux sont de :
- déclarer ses revenus aux impôts (nous verrons comment pendant le stage),
- et si vous n'êtes pas sage-femme, de communiquer clairement sur le fait que vous proposez un loisir, et non une "préparation à l'accouchement", au sens légal du terme.

Et c'est une bonne chose d'ouvrir un atelier sans avoir suivi une formation préalable ?
Non, car accueillir des futurs parents est une responsabilité : ce que vous leur direz et leur proposerez aura forcément une influence sur eux, sur leur manière de vivre cette grossesse, de donner naissance, et d'accueillir leur enfant. Cela nous semble donc impératif de vous informer sur l'expérience, la réflexion et la recherche des gens qui animent déjà des ateliers.

Votre stage dure 5 jours. Ça suffit pour tout savoir ?
Oh que non ! On ne sait pas tout en 5 jours... ni en 10, ni en 15... Ni même 15 ans de pratique, je peux vous le dire :o(( .... Des compétences, cela se construit avec le temps…
C'est pourquoi notre formation n'est pas limitée dans le temps : elle commence effectivement par un stage de 5 jours, mais se poursuit ensuite par un suivi individuel quotidien, et ce pendant TOUT le temps qui vous est nécessaire. Cette période est de longueur différente selon les stagiaires et les projets de chacun.

Comment se poursuit la formation ?
Ce soutien s'organise de plusieurs manières, que vous êtes libres d'utiliser et d'organiser à votre guise :
- une liste de discussions, réservée aux personnes ayant fait la même formation que vous. Vous pouvez y poser des questions, récolter des documents et des informations utiles, et échanger vos expériences avec les autres animatrices. La formatrice y répond tous les jours.
- La Cigogne Mélomane, un bulletin de liaison édité par Si ça me chante destiné à toutes les animatrices francophones,
- le stage en "Niveau 2".
Parce qu'on peut refaire un deuxième stage avec vous !
Tout à fait.
L’objectif du stage est de vous donner en 5 jours tous les outils concrets rassemblés à Si ça me chante pour animer un atelier de chant prénatal. Ensuite, comme après tout stage, vous aurez besoin de temps pour :
- "digérer" toutes les informations,
- vous entraîner à faire les exercices,
- constituer votre répertoire de chansons,
- et lancer votre activité avec les futurs parents.
Après quelques mois ou quelques années de pratique, vous sentirez peut-être l'envie d'approfondir tel ou tel sujet, qui sera différent chez chaque personne selon son niveau de départ, ses compétences et ses découvertes. A ce moment-là, Si ça me chante sera encore une fois à votre disposition pour poursuivre votre formation.

-------------------------------

II. ENSEIGNER le chant prénatal : liberté et responsabilité

Est-ce que Si ça me chante donne un agrément ou une certification aux stagiaires ?
Non, et nous tenons absolument à ne pas en donner, car cela irait exactement dans le sens INVERSE du travail que nous faisons avec les femmes enceintes.

Pourquoi ?... Et c’est quoi exactement, un agrément ou une certification ?
Cela veut dire qu’une personne, ou un organisme, affirme publiquement que vous avez le droit et la compétence d’animer des ateliers de chant prénatal. Cela peut vous servir de caution, mais cela vous donne aussi des obligations : celle d'enseigner selon la conception de la personne qui vous donne l'agrément. Vous devez donc ensuite lui rendre des comptes et vous soumettre à sa surveillance, par de la formation continue, le plus souvent payante.
Par exemple, Si ça me chante s’est prêté à une surveillance de 5 ans du Ministère de la Jeunesse et des Sports avant de recevoir son agrément. Tous les ans, nous devons justifier par écrit de ce que nous faisons dans les cours et présenter nos comptes. Nous recevons des visites de vérification (parfois même "surprises"), sommes convoqués à des entretiens régulièrement et procédons éventuellement aux modifications de fonctionnement demandées par le ministère.


Pourquoi dites-vous qu’un agrément ou une certification d’animatrice en chant prénatal Si ça me chante irait à l’inverse de votre travail avec les futurs parents ?
Tout notre travail consiste à encourager les femmes à se faire confiance. Nous nous attachons à :
- leur montrer toutes les ressources dont elles disposent pour accueillir leur bébé,
- les convaincre que leur corps sait accoucher,
- et les encourager à s’appuyer sur le personnel médical, tout en continuant à être à l’écoute d’elles-mêmes.
Pour cela, il est impératif de toujours garder à l’esprit que seule la femme enceinte sait ce qui convient à sa famille. Nous n’avons pas à essayer de lui « vendre » notre vision du « bon » accouchement (lieu, anesthésie, type d’accompagnement, etc.), ni même à lui parler de nos propres choix éducatifs de parents (modes d’alimentation, soins de nos bébés, etc.).
Nous ne sommes pas là pour "prendre le pouvoir" sur les femmes, mais pour les accompagner sur le chemin qu’ELLES décident de prendre, en parents tout aussi libres, intelligents et responsables que nous-mêmes.
Pour vous montrer comment adopter ce positionnement, il est donc impératif que Si ça me chante adopte le même envers vous :
- vous montrer toutes les ressources dont vous disposez pour accueillir les futurs parents,
- vous convaincre que votre corps sait chanter,
- et vous encourager à vous appuyer sur Si ça me chante, tout en continuant à être à l’écoute de vous-même.
Car nous ne sommes pas là pour "prendre le pouvoir" sur les animatrices, mais pour les accompagner sur le chemin qu’ELLES décident de prendre, en enseignantes tout aussi libres, intelligentes et responsables que nous-mêmes ! :o)

Vous semblez donc fermement opposée à cette idée d’agrément !
Oui : à mes yeux, c’est une hérésie.
Au vu de la législation française actuelle, un agrément d’animatrice en chant prénatal, de quelque organisme que ce soit, est un véritable abus de pouvoir. Car aujourd’hui, en France, PER-SON-NE n’a d’autorité sur personne : les ateliers de chant prénatal ne sont soumis à aucune loi, ni aucun règlement officiel. Donc personne ne peut vous autoriser à ouvrir un atelier (ni vous en empêcher, d’ailleurs).
Ce que je vous propose à Si ça me chante, c’est de vous transmettre tous mes outils de travail de la voix, issus de 15 d’expérience de l’enseignement. Et je serai toujours à votre disposition pour vous soutenir de toutes les manières possibles, sur du long terme.
Mais je ne me place pas pour autant AU-DESSUS de vous. Je ne prétends pas être votre chef, ni votre "maître-à-penser". Vous n’avez pas à m’obéir, ni à pratiquer le chant prénatal selon mes goûts.
Je ne vous imposerai aucune surveillance, aucune formation continue obligatoire, ni aucune visite de contrôle de vos ateliers.
Car quelle que soit notre expérience du chant prénatal, qui sommes-nous pour imposer nos vues à d’autres femmes ? … Est-ce que les Africaines ont besoin de notre autorisation pour chanter ? … Est-ce que les Japonaises ont besoin de nos cours pour accoucher en s’aidant de leur voix ?...
Pour le bien des futurs parents que nous accompagnons, il me semble important que chacun reste à sa place….Un peu de modestie, que diable ! … :o)

Est ce qu’un agrément ne va pas me manquer pour m’installer comme animatrice ?
Non.
A la fin du stage, vous recevez une attestation de formation : vous pourrez donc mettre sur vos plaquettes que vous avez suivi la formation de Si ça me chante, organisme agréé par Ministère de la Jeunesse et des Sports. Cela vous permettra de justifier du sérieux de votre formation.
Mais vous resterez libre, et pleinement responsable, du contenu de vos ateliers.
Ensuite nous verrons ensemble pendant la formation comment présenter vos ateliers de manière convaincante à de futurs employeurs ou de futurs parents.

-------------------------------
III. Les RELATIONS entre les stagiaires et Si ça me chante : nos droits et devoirs mutuels
Est-ce que je devrai obligatoirement préciser Si ça me chante sur mes plaquettes ?
Pas du tout. C'est un droit, pas une obligation.
Je ne travaillerai donc pas sous la bannière Si ça me chante ?
Absolument pas : Si ça me chante est une marque déposée, que nul ne peut utiliser. Nous verrons donc ensemble en formation comment trouver un nom à vos ateliers.
Est-ce que je pourrai utiliser les documents transmis pendant le stage dans mes propres ateliers ?
Certains documents peuvent effectivement être distribués aux parents de vos futurs ateliers si vous en avez envie. Votre seule obligation légale est de laisser les coordonnées de Si ça me chante dessus.
En revanche, d'autres documents sont destinés uniquement aux animatrices, pas aux parents.


Après la formation, quand peut-on commencer à animer des ateliers ?
Vous pouvez le faire immédiatement, car vous repartez avec tous les outils nécessaires.
Mais chaque stagiaire va à son rythme. Personne ne peut d'ailleurs en décider pour vous : vous êtes la seule à savoir quand vous vous sentez prête !...
Et bien sûr, tant que vous en sentirez le besoin, Si ça me chante sera là pour vous aider. Ça fait partie intégrante de la formation !